La nuit noire de l’âme : Parcours Flamme Jumelle

flamme jumelle nuit noir de l ame

La nuit noire de l’âme est un concept utilisé en ésotérisme pour définir une période précise de sa vie. Dans cette période, on observe une destruction de l’égo.

Nous rentrons dans une introspection profonde de soi. Cette étape est très redoutée, car elle se matérialise par une souffrance, aussi bien psychique que physique.

Nous entrons dans cette nuit noire, généralement après une épreuve de  vie difficile ou traumatisante, qui va entrainer la chute vers la nuit noire.

Une chute, car avec celle-ci, on a l’impression de tomber jusqu’à toucher le fond. On a l’impression qu’on ne pourra jamais se relever.

Dans ce processus, on détruit, on se détruit et on détruit tout autour de nous. Pourtant, la nuit noire, n’est pas une fin en soi. C’est une étape de vie qui nous permet d’affronter nos peurs. Une étape qui nous permet de plonger au plus profond de notre noirceur et qui nous permet de révéler qui nous sommes.

Le but de ce voyage est de casser notre carapace bâtie par l’égo pour faire rejaillir notre vraie lumière intérieure.

Nous allons voir dans cet article, la nuit noire de l’âme à travers le parcours flamme jumelle. Nous tenterons de comprendre l’importance de cette nuit noire dans un parcours et pour un éveil spirituel.

 

Qu’est-ce que la nuit noire de l’âme dans le parcours flamme jumelle ?

 

La nuit noire de l’âme, sur un parcours flamme jumelle, est une période, un passage obligatoire dans le processus Flamme Jumelle.

Chacun des jumeaux est privé de la lumière de l’autre. Chacun va donc plonger dans l’obscurité de son âme. Cette étape s’exprime dans la rupture entre les deux flammes, elle sera différente selon votre profil, Chaser ou Runner, même si elle épouse les mêmes principes.

Cette période conduit à une destruction de son monde, extérieur et intérieur. Son mode de fonctionnement : la barrière de l’égo s’écroule. Nous ne nous rattachons plus à rien de connu, jusqu’à toucher le fond sur le plan psychique et parfois physique.

Lors de la nuit noire de l’âme, nous vivons une des périodes les plus difficiles de notre vie. Plus rien ne va.

Il faut comprendre que ce n’est pas une des flammes qui déclenche la nuit noire. La nuit noire est bien la responsabilité des deux âmes. De la confrontation des égos, le déchirement de chacun s’opèrent.

 

Quel est le but de la nuit noire flamme jumelle ?

Le but de la nuit noire va être de détruire les égos et faire intégrer définitivement les blessures originelles à chaque flamme. Ainsi, chaque flamme va trouver sa véritable lumière intérieure, se reconnecter avec son « moi intérieur », laisser exprimer sa lumière et devenir enfin la personne qu’elle est censée être.

Via ce processus déchirant, nous entamons un véritable éveil de soi, un rééquilibrage de nos polarités. En se reconnectant à sa part manquante, on favorise la reconnexion avec l’autre. On ne passe pas par la nuit noire dans le but de reconnecter à sa flamme jumelle (ça serait une erreur de l’égo), c’est la reconnexion de soi qui va tendre vers l’unicité, la reconnexion avec l’autre. Sans s’être éveillé, nous ne pourrons pas nous reconnecter à l’autre.

 

Quand se déclenche la nuit noire de l’âme ?

Elle se déclenche au moment de la séparation, mais prend naissance dès la relation Flamme Jumelle.

Suite à la confrontation des égos et des modes de fonctionnement des 2 Flammes Jumelles, les mécanismes de cette rupture se mettent en place.

Le Chaser va vouloir être dans le contrôle de cette relation et le Runner va vouloir fuir ce contrôle et rejeter l’amour de l’autre.

 

 

Le Chaser va alors faire tout pour ne pas affronter sa blessure d’abandon et ne pas faire fuir le Runner.

Mais le Runner, confronté à cet amour qu’il ne pense pas mériter, va fuir, pour fuir sa blessure du rejet. Le Chaser, avec l’effritement des égos, rentre dans le contrôle et va bousculer le Runner, qui ne rentre pas dans sa logique.

Le Runner, egoiste,  veut créer une réalité ou le Chaser n’existe plus : « tu ne me contrôles pas ».

Il se détruit et détruit le Chaser avec cette fuite. Les deux rentrent alors dans la nuit noire de l’âme.

 

Comment le Chaser vit-il la nuit noire ?

Le Chaser avec la fuite du Runner va faire fonctionner ses mécanismes de contrôle. Si vous êtes Chaser, vous mettez tout en place pour récupérer le Runner. Ce qui vous pousse à tout essayer au-delà de la raison. Mais vous allez être confronté à cette incompréhension. Dépossédé de vos moyens, vous allez vivre intensément cette rupture et sombrer dans la remise en question de soi. Vous allez remettre en cause votre mode de fonctionnement.

« Il m’a fui, je n’ai pas réussi à le retenir. C’est ma faute, pourquoi on en est arrivé la. Est-ce de ma faute ? Qu’est-ce que je n’ai pas vu, pas fais ? Qu’est-ce que j’aurai pu faire ? Mais qu’est ce qui ne va pas ? J’étais le garant de notre relation, j’avais la responsabilité de celle-ci et je l’ai perdu. Alors je me détruis et détruit tout autour de moi. »

La nuit noire va détruire vos comportements de contrôle et donc remettre en cause douloureusement votre façon de penser et de voir : « Je ne peux pas finalement contrôler mon monde. »

Cette épreuve a pour but de vous faire lâcher prise, même si elle va détruire tous vos croyances sur le contrôle que vous avez sur votre vie.

Vous affrontez enfin votre blessure originelle, celle de l’abandon.  Vous pensiez toujours avoir la solution, mais là ça ne marche pas, ça ne marche plus.

La modification de ses croyances à travers cette nuit noire de l’âme, même si elle est douloureuse, vous apprendra que vous n’êtes pas condamné à seulement aimer.

Vous pouvez aussi recevoir de l’amour,  via cette relation. Avec votre relation Flamme Jumelle, vous avez reçu pour la première fois un amour inconditionnel, ça ne vous était jamais arrivé. Mais vous l’avez perdu, car on ne peut contrôler l’amour.

Privé de celui, aujourd’hui c’est terrible. Mais cette expérience vous a fait prendre conscience encore plus fortement que vous avez droit d’être aimé, que l’abandon existe aussi bien que l’amour inconditionnel.

Ça peut paraître injuste, mais tout le monde ne fonctionne pas pareil. En comprenant cela, vous allez faire un pas vers l’unicité de votre âme et la reconnexion avec votre flamme jumelle.

 

Comment le Runner vit-il sa nuit noire ?

Le Runner va traverser également cette nuit noire de l’âme. Chez lui avec la rupture, plus rien ne fonctionne, il va fuir.

Il va se mettre en tête qu’il ne mérite pas cet amour, il va enclencher une véritable destruction psychique et physique qui va lui faire rejeter de façon violente cet amour.

Cette période de la nuit noire sera plus progressive. Le Runner ne va pas sombrer d’un coup, mais plus par étape. Ce qui va peut-être rendre la chute moins lourde. Pourtant l’expérience sera plus destructrice que celle vécue par le Chaser.

Chez le Runner cette destruction sera aussi une destruction de  l’égo, mais l’égo inversé.

« Dans cette chute,  je détruis la personne que je voulais montrer, le faux moi. J’ai été moi-même avec le Chaser, ça m’a fait peur. Je me suis senti aimé, ça m’a fait peur. Je suis parti, mais je ne  peux pas revenir au moi d’avant. Alors plus rien ne compte et je le détruis et détruis tout ce qu’il y a autour. »

Le Runner va ressentir une profonde colère envers lui-même, qu’il va orienter vers le Chaser pour ne pas affronter sa blessure originelle.

« Je ne veux pas être rejeté par cet amour, je ne veux pas être contrôlé. »

« Laisse-moi, je fuis cette peur du rejet. Personne ne peut m’aimer, ce n’est pas possible. Je ne peux être moi-même. Si je fuis, c’est de ta faute, tu me manipules, tu me retiens, alors qu’en vérité tu m’aimes, mais je ne le mérite pas. »

 

Combien de temps dure la nuit noire de l’âme ?

 

Les premières confrontations de l’égo amène la nuit noire. Elle arrive via les incompréhensions et les mécanismes de cette connexion, tellement intense qu’ils vont entrainer le déchirement des égos. On arrive à la rupture et la nuit noire de l’âme.

Il y a un déséquilibre entre Chaser et Runner.

Le Chaser va vivre cette nuit noire beaucoup plus longtemps, et va être naturellement chercher à reconnecter sa flamme alors qu’il doit se concentrer sur lui.

Ça peut prendre du temps et beaucoup d’énergie. On peut même avoir le sentiment d’abandon. Le sentiment de ne plus jamais pouvoir être heureux.

Pourtant, il faut aller jusqu’au bout. Il faut aller chercher la lumière de soi, avant de se reconnecter avec la lumière de l’autre.

Le Runner vit cette nuit noire de façon plus progressive. Il s’enfonce, pas à pas, dans l’obscurité, car la rupture est pour lui un mécanisme normal.

Il ne se rend pas compte de l’intensité de celle-ci. La colère et l’égo l’aveugle. Ce n’est qu’après avoir souffert et après avoir compris qu’il s’était caché, qu’il se libéra de sa blessure du rejet.

Il découvrira sa lumière intérieure, et pourra alors se reconnecter à son âme jumelle.

 

La nuit noire, les flammes jumelles et après ?

 

Si le processus de la nuit noire est différent selon que vous soyez Chaser ou Runner, il est d’une douloureuse intensité jamais vécue avant.

Il faut comprendre que la nuit noire ne sert pas à se reconnecter à l’autre, elle sert à se reconnecter à soi.

La destruction de l’égo doit révéler votre lumière intérieure dès lors vous serez prêt à la reconnexion avec l’autre.

Cette reconnexion, elle ne pourra pas avoir lieu tant que l’autre ne sera pas prêt. Certaines flammes peuvent même refuser de sortir de cette nuit noire.

Quoi qu’il en soit, de votre côté, cette période doit vous permettre de vous élever et de transformer votre amour égoïste en amour pur.

 

nuit noir ame flamme jumelle

Vous ne pouvez exiger que l’autre soi prêt, vous pouvez simplement vous tenir prêt et vous débarrasser de votre carapace. Être vous-même et vivre l’éveil spirituel.

 

Flamme Jumelle et nuit noire de l’âme

 

La nuit noire de l’âme est une étape difficile. Que ce soit lorsqu’elle arrive dans un parcours de vie classique ou dans le parcours flamme jumelle.

Mais cette nuit noire, si elle nous fait mal, elle nous permet enfin de détruire notre égo et de faire jaillir notre lumière intérieure. On peut dire que cette lumière est rattachée à notre enfant intérieur.  Le Chaser va le libérer, le Runner va le rendre adulte.

Par la destruction des croyances et de ‘égo, nous sommes enfin nous-mêmes et nous pouvons nous ouvrir aux autres. Nous pouvons faire jaillir notre lumière.

6 réponses
  1. Virginie
    Virginie dit :

    Merci, je suis en plein dedans . La douleur est telle que j’aimerais partir … Je ne sais pas comment sortir de cela , j’ai perdu bcp de poids .. l’impression d’être dans tous les sens du terme  » l’ombre de moi même ».

    Répondre
    • Séverine
      Séverine dit :

      Bonjour Virginie, je vous réponds, car je connais cette terrible épreuve, étant Chaser flamme jumelle , j’ai vécu cette épreuve durant 1 an, perdu 10 kg, séparé de mon conjoint et accident de voiture pour ma fille !! Mais mon Runner était assez présent pendant cette période (accident). Il m’a soutenu comme jamais, mais à distance. Néanmoins, c’était très difficile et ça l’est encore. Par contre, il était absent pendant mon éveil et heureusement, c’était trop puissant !!
      Courage, moi aussi j’aurais aimé cette planète mais il m’a sauvé et ne le sais pas !!
      Ne le faites pas, ce serait une grave erreur. Commencer du développement personnel, ça soulage énormément.
      Et tout va bien se passer
      Gardez à l’esprit qu’on n’a rien sans rien. La lumière est au bout du tunnel
      Je commence à entrevoir des rayons

      Répondre
  2. Shimie
    Shimie dit :

    Bonjour à tous.
    Je viens juste de découvrir ce concept et je crois que c’est ce que je vis, dès les premiers jours j’ai crû que j’allais perdre la raison, il m’a plaqué en pleine conversation comme de la blague. Aujourd’hui cela fait 5 mois mais je n’arrive pas à me remettre et lui, il m’a totalement ghosté, je n’existe plus pour lui. J’ai juste envie de m’endormir et me réveiller sans plus jamais penser à lui ni à cette connexion que je n’avais jamais connue au paravent.

    J’ai besoin de vos conseils, je deviens lourde, difficile à vivre pour mon entourage pourtant j’ai toujours su me contenir. J’ai besoin d’aide🙏

    Répondre
    • Magali
      Magali dit :

      Bonjour,
      Je comprends ce que vous vivez. J’ai rencontré mon autre le 17 août de cette année. 3 jours idylliques. Il m’a ghosté juste après…
      Plein de tendresse et de solidarité vers vous.
      Magali

      Répondre
  3. LT
    LT dit :

    Bonjour,
    J’ai vécu ma nuit noire de l’âme en mars 2022, deux mois après notre séparation. J’ai pleuré toutes les larmes de mon corps, pensé au suicide, rien ne valait plus la peine, j’avais peur de la nuit où la souffrance était très intense, mon autre me manquait terriblement…
    Et puis, peu à peu j’ai commencé à m’accepter totalement, être très gentille et bienveillante avec moi-même. Je ressens une douceur chaque fois je pense à moi ou me vois. Quand mon égo veut réagir ou créer de la tension émotionnelle en moi, je me/le calme en me disant que ce n’est pas très gentil pour mon corps, que ma paix intérieure est précieuse…
    Aujourd’hui, cinq mois plus tard, je peux dire que l’amour inconditionnelle pour moi-même s’installe bien en moi. J’ai envie de m’éloigner des gens qui ne favorisent pas ma paix intérieure, y compris mon autre. Je peux me dire que nous ne sommes pas en réunion car nous ne sommes pas sur la même page ou longueur d’onde, je ne peux plus lui parler de l’amour (pour autrui) car j’ai l’impression qu’il ne peux plus ressentir l’amour, je ne vois plus son âme dans ses yeux. Par contre, mon amour pour lui ne change pas car je le comprends. C’est comme la mère qui aime son enfant et voit qu’il va finir par traverser une crise (ou pas) à cause de son inconscience mais qu’elle n’y peut rien pour lui. (Évidemment je ne me considère pas sa mère mais pour donner un exemple).
    Voilà ma petite expérience 🙂
    Je vous embrasse.

    Répondre

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.