Synchronicité de l’Univers

synchronicite

Avez-vous déjà senti, vu ou vécu une synchronicité avec l’univers. Vous savez une synchronicité, c’est ce moment ou à votre plus grande stupeur, il vous parvient un signe inattendu.

Mais ce moment, il est loin d’être anodin. Avec ce signe, vous avez l’impression que quelqu’un, quelque part, veut vous dire quelque chose.

Là où d’autres verront le simple fruit du hasard, ce message vous fait ressentir une véritable guidance qui, si vous l’écoutez, vous transmet un véritable enseignement.

Si vous avez déjà vécu ce type de moment, alors vous avez vécu une synchronicité.

 

Qu’est-ce que la synchronicité ?

 

C’est le psychiatre suisse Carl Gustave Jung qui, en s’appuyant sur les travaux du zoologiste Paul Krammer, définit pour la première fois le terme de synchronicité

Il la définit comme : ‘l’occurrence simultanée d’au moins deux événements qui ne présentent pas de lien de causalité, mais dont l’association prend un sens pour la personne qui les perçoit. »

Il n’y aurait donc pas forcément que du hasard. Les coïncidences auraient bien plus de sens. Il y aurait une cause à ces phénomènes.

Cette théorie de la causalité, Jung la décrit parfaitement à travers l’expérience de synchronicité qu’a vécu une de ses patientes alors en consultation avec lui.

Cette femme était une rationaliste et très cartésienne. Elle avait une vision du monde qui était si « géométrique » qu’elle refusait l’idée des bienfaits que peut avoir l’approche humaine pour résoudre des problèmes. Elle ne croyait donc pas en la thérapie.

Lors d’un entretien avec celle-ci, Jung lui demanda de décrire le rêve qu’elle avait fait pendant la nuit. La patiente septique se prêta tout de même au jeu et décrie son rêve.

Dans celui-ci, on lui faisait offrande d’un scarabée doré, ceux de l’Égypte ancienne. Young l’écoutait adosser à sa fenêtre quand il entendit un petit bruit derrière lui, comme un petit objet qui s’était écrasé contre cette fenêtre.

Il ouvrit la fenêtre pour constater que l’objet en question ressemblait à un scarabée doré. C’était un hanneton scarabéide cetonia aurata. Il le présenta à sa patiente qui fut sous le choc.

On venait de lui présenter la copie conforme de son rêve. Elle venait de vivre une synchronicité incroyable, lui donnant le sens qu’il fallait qu’elle accepte la thérapie.

Comme un message envoyé par l’univers de prendre cette direction. Elle mit une causalité sur cet événement là où d’autres auraient vu du hasard.

 

 

Jung approfondit les travaux de Kammerer, avec l’aide du physicien Wolfgang Ernst Pauli, un des fondateurs de la mécanique quantique.

Dans leur ouvrage commun, « Synchronicité comme principe de connexions a-causales », Wolfgang Pauli et Jung aboutissent à schématiser les quatre lois fondamentales de l’unus mundus sous une forme quaternaire.

La synchronicité est selon eux la dimension manquante pour aboutir à une vision totale de l’implication physique-psychique.

La coïncidence en action serait donc la synchronicité. Les événements sont liés non par la cause, mais par le sens. Krammer  avait décrit l’univers comme un « monde mosaïque, qui, malgré de constants mouvements et réarrangements, vise à réunir les choses semblables », un principe fondamental, une force qui tend vers l’unité.

Selon le principe d’unicité, l’univers n’est qu’un, et nous sommes reliés les uns aux autres au-delà de notre enveloppe dans un champ quantique d’énergie.

Ainsi la synchronicité sont les signes qui nous connecteraient les uns aux autres au-delà de notre propre enveloppe charnelle.

Vous l’avez surement déjà vécu à travers cet événement. Vous êtes chez vous et vous pensez à une personne en particulier, sans aucunes raisons, vous n’aviez pas prévu de penser à cette personne. Elle vous est apparu en songe. Alors vous décidez de prendre cela comme un signe, vous décrochez votre téléphone appelez la personne, elle répond. À votre stupeur, elle vous dit : « Justement je pensais à toi ».

 

Les signes de synchronicité

 

Alors, le hasard existe-t-il ? Est-ce que tout arrive pour une raison bien spéciale ?

Je pense qu’on peut tout à fait composer avec un monde où le hasard existe au même titre que la synchronicité. C’est un équilibre à trouver faut trouver, on ne peut voir des signes partout ça n’aurait aucuns sens, la surinterprétation est le piège à éviter.

Pour identifier une véritable Synchronicité, vous pouvez vous appuyer sur 3 observations :

  1. Elle est totalement Imprévue
  2. Elle vous procure une Émotion forte
  3. Elle vous Transmet un enseignement et vous guide

On ne peut provoquer les synchronicités.

Pour ma part, je me suis intéressé de prêt aux heures miroirs et à leurs différentes significations,  Une heure miroir, c’est quand vos yeux vont inconsciemment regarder votre montre et qu’elle affiche 11h11.

Le piège ici serait de regarder sa montre toutes les 5 minutes pour tomber sur une heure miroir. La synchronicité serait faussée.

Pareil, il peut vous arriver de tomber par hasard de tomber sur ce type d’heure sans qu’il n’y ait une guidance réelle.

La même chose sur les parcours flammes jumelles, où la synchronicité est au cœur de la quête de l’unicité avec l’autre. Il faut y prêter attention sans le surinterpréter.

 

synchronicité univers

Il ne faut pas vouloir être dans la compréhension, il faut se laisser guider, se laisser prendre par cette synchronicité et écouter l’univers.


 

Mon histoire personnelle avec la synchronicité

 

Il y a 5 ans, je devais prendre un avion à l’aéroport de Nice. L’embarquement prenait fin à 11H30. Ayant l’habitude de prendre l’avion souvent, je connaissais exactement le temps que je mettais de chez moi à l’aéroport en taxi.

Ce jour-là en montant dans le taxi qui devait m’emmener à l’aéroport, l’heure de celui-ci est bloquée sur 11h11.

Je le remarquais une première fois sans trop faire attention. J’étais en avance, mais au fur et à mesure du trajet, les soucis s’accumulaient.

Mauvaises circulations, feux rouge, le chauffeur qui tourne sur la mauvaise rue, je commençais à m’inquiéter.

J’ai voulu vérifier mon téléphone portable pour regarder le temps qui me restait, mais plus de batterie (pourtant j’étais persuadé de l’avoir rechargé la veille).

Je demandais au chauffeur de me donner l’heure, il me dit que son horloge de voiture, c’était bloqué et que malheureusement son portable était dans son manteau qu’il avait mis dans le coffre de la voiture au moment où il avait mis mes bagages.

Lui et moi  n’avions pas de montres, je ne maitrisais plus du tout mon espace temps.

Il ne restait que le chiffre 11H11, bloqué sur le conteur de la voiture.

Arrivé à l’aéroport, un peu en panique de ne pas savoir l’heure qu’il était, je fis tomber mon portefeuille sous le siège. Un obstacle de plus qui me fit perdre de précieuses secondes dans la course pour prendre mon avion.

Finalement, j’ai réussi tout de même à le reprendre, payer le taxi et prendre mes bagages pour foncer dans l’aéroport.

Je courus jusqu’au guichet pour m’enregistrer (je n’avais pas pris la peine de le faire en ligne pour une fois).

Arrivé au guichet une femme devant moi était désespérée.  Je tendis une oreille pour écouter sa conversation avec l’hôtesse.

« Vous ne comprenez pas, je ne suis jamais en retard, mais ma montre s’est bloqué sur 11H11 ! »

L’hôtesse lui dit qu’il était 11h32 et que l’enregistrement était terminé. Je compris alors, que moi aussi, j’avais raté mon vol.

Mais au-delà de la déconvenue, la stupeur provoquée par l’histoire de la montre de cette femme m’avait saisie. Elle se retourna et je fus saisie par sa beauté et son élégance.

Moi qui suis d’habitude de nature très timide, je n’ai pas pu m’empêcher de lui dire que j’avais vécu le même souci qu’elle avec cette heure 11H11.

Je l’invitais à boire un café afin de consulter ensemble le prochain vol disponible.

Aujourd’hui cette inconnue est ma compagne. Nous vivons une très belle histoire d’amour, je ne peux m’empêcher de penser sans cesse à cette rencontre. L’univers nous a fait un signe ce jour. Nous avons vécu une véritable synchronicité.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.