Miyamoto Musashi : DOKKODO, le guide méconnu de l’éveil spirituel

dokkodo musashi miyomoto

Régulièrement sur le site, j’aime évoquer des auteurs et des personnalités dont les écrits et la philosophie m’inspirent et me guide dans mon développement personnel et spirituel.

Aujourd’hui, je voulais te parler de Miyamoto Musashi.

Tu as peut-être déjà entendu son nom ou même une partie de son histoire.

Miyamoto Musashi était un célèbre Samurai ayant vécu entre le 16 ème et le 17 ème siècle. Il est, pour beaucoup, l’une des figures les plus emblématiques du Japon.

Il est aussi l’auteur du DOKKODO, une série de préceptes à appliquer, capable de changer la vie de quiconque met en applications ces principes.

 

Qui est Miyamoto Musashi ?

 

Miyamoto Musashi dédia sa vie à la maitrise des lames. Durant toute son existence, il voyagea à travers le Japon, vivant une vie humble de RONIN (noms qu’on donnait aux samouraïs sans maître qui vagabondaient de ville en ville).

Une vie riche d’aventures, d’expériences, de péripéties et surtout d’enseignements.

Miyamoto Musashi était très réputé pour sa maîtrise des lames.

Forcément, beaucoup ont souhaités le mettre à l’épreuve et tenter de le vaincre.

Nombreux furent ceux à le défier en duel à mort.

Avec plus de 60 duels remporter et aucune défaite, Miyamoto Musashi acquérie vite le statut de légende.

Malgré la réputation, l’admiration et la crainte que Miyamoto Musashi pouvait provoquer, celui-ci n’aspira jamais à l’argent, la gloire ou le pouvoir.

Jusqu’à la fin de sa vie, il mena une vie simple et solitaire, dédiée uniquement au développement de son art.

Miyamoto Musashi retranscrit son savoir et son expérience dans différents ouvrages.

Le plus connu d’entre eux est surement le « Traité des cinq roues » qui relate ses différentes expériences et les enseignements acquis tout au long de sa vie.

Mais l’ouvrage qui m’a le plus marqué et un court ouvrage écrit par Miyamoto Musashi 1 semaine avant sa mort.

C’est ouvrage, c’est le DOKKODO qu’on pourrait traduire par « le chemin de la solitude ».

Cet ouvrage en fait une présentation des 21 préceptes de vie essentiel selon Miyamoto Musashi.

Quiconque souhaite dévouer sa vie à développer son art et son talent devrait apprendre par cœur ces 21 préceptes.

Parmi ces 21 préceptes, j’en ai sélectionné 8 qui ont une résonance particulière et une très grande spiritualité.

Je vais donc te présenter ces 8 préceptes issus du DOKKODO qui pourront t’être utile au cours du développement de ton éveil spirituel.
 

 

1. Accepte les choses telles qu’elles sont

 

Savoir faire preuve de résilience permet de se libérer l’esprit et de vivre plus sereinement sa vie.

Les choses ne sont pas parfaites, mais il faut les accepter pour ce qu’elles sont.

Quand quelque chose d’embêtant nous arrive, une situation difficile, un problème, nous perdons énormément d’énergie et de force en nous lamentant sur notre sort.

Musashi nous enseigne que nous devons accepter de ne pas tous contrôler. Il faut savoir faire preuve de résilience afin d’avancer.

Même dans les cas les plus difficiles, nous devons accepter les choses sans pour autant abandonner nos combats.

Il appartient à nous de faire notre maximum pour changer les choses que nous pouvons changer, tout à en acceptant ce que nous ne pouvons pas changer.

 

2. Pense à toi-même avec légèreté et pense au monde plus profondément

 

Avec ce précepte, Musashi nous invite à faire preuve de plus de recul. Nous sommes parfois obnubilés par notre monde, si bien que nous devenons le centre de notre univers.

Cette obsession peut nous nuire et nous intoxiquer.

Nous nous rendons malades parce que nous nous soucions trop de ce que nous pensons de nous-même, ou bien ce que les autres pensent de nous.

La vérité est ailleurs et le monde est beaucoup plus vaste que ce que nos yeux laissent entrevoir.

 

3. Ne regrette pas ce que tu as fait

 

Le regret est un poison pour quiconque souhaite grandir et se développer. Le regret nous ancre dans un passé douloureux et nous fait revivre en permanence nos erreurs de jugement et nos actes emplis de déshonneur.

Musashi cherche à nous faire comprendre que le regret ne doit pas être un frein à la vie.

Le passé doit servir d’expérience et ne doit pas être jugé.

Seul le moment présent définit ce que nous sommes et vers quoi nous nous dirigeons. Nous pouvons utiliser notre expérience pour mieux nous guider.

Nous devons aussi accepter que les choix passés nous ont façonnés et amenés vers qui nous sommes aujourd’hui.

 

4. Ne te laisse pas guider par la luxure ou l’amour

 

La luxure est un guide qui nous corrompt et nous détourne de notre chemin de vie. Elle nous rend feignant, paresseux et nous décourage à faire des efforts.

Pour l’amour, c’est moins évident.

C’est vrai, l’amour est une énergie positive. Mais l’amour peut nous détourne aussi de notre chemin de vie, notamment lorsqu’on devient esclave de nos sentiments amoureux.

L’amour ne doit pas être un guide. Ça doit rester une énergie positive, une force dans notre vie.

Mais pas un guide. Nos décisions, nos choix doivent rester basés sur notre raison.

Si nous écoutons et suivons aveuglément ce que l’amour nous dicte de faire, nous pourrions être amenés à faire de mauvais choix, qui nuiront à notre vie.

 

5. Sois impartial en tout

 

Réussir à être impartial en toute occasion est très compliqué. On a toujours des aprioris, des croyances et des préjugés.

Il faut réussir à déconstruire ces croyances et ces préjugés.

Qu’ils soient positifs ou négatifs.

Ensuite, il faut réussir à prendre ses décisions et agir de façon impartiale. C’est le meilleur moyen de vivre une vie juste.

Même si cette vie peut te sembler compliquée par rapport à ce que tu peux vivre au quotidien, elle inspirera ton entourage et servira d’exemple à tes semblables.

 

6. Sois indifférent à l’endroit où tu vis

 

Peut-être un des préceptes qui raisonne le plus à notre époque.

Nous ne devons pas nous limiter à l’endroit où nous vivons.

L’endroit où nous vivons ne nous définit pas. C’est un environnement avec lequel il faut composer, mais qui ne doit pas avoir d’impact sur ce que nous pensons ou sur nos ambitions.

Ne laisse pas l’endroit, ni même les conditions dans lesquelles tu vis te définir.

 

7. Ne laisse pas de fausses croyances guider tes actes

 

Tes actes doivent être guidés par des affirmations et non par des croyances.

Attention aux faux prophètes. Réfléchis à tes actes et soient responsables de chacun d’entre eux.

 

8. N’aie pas peur de la mort

 

La mort fait partie de la vie. Elle est inévitable. Elle ne doit pas provoquer de peur chez nous.

Elle fait partie de nous.

Bien sûr, la mort rend la vie précieuse. Mais elle ne doit pas nous effrayer au point où vivre devient également une peur.

Nous devons accepter son existence et ne pas la craindre.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.