DOKKODO : Les 21 préceptes

dokkodo

Miyamoto Musashi fut l’un des plus grands guerriers du Japon. Il vécut une vie faite de voyage et de solitude.

Jeune Samouraï, il rejeta toute forme d’autorité, toute appartenance et toute allégeance à un maître. Il fut alors déchu de son statut de Samouraï et devint un Rônin, terme utilisé pour décrire les samouraïs qui désertaient leurs maîtres. Mais Musashi n’était pas un vulgaire vagabond qui fuyait ses responsabilités. Il possédait une quête plus profonde, plus personnelle.

Musashi souhaitait dévouer sa vie à développer l’art des lames. Pour accomplir sa mission de vie, il prit la décision de s’éloigner de tout ce qui pouvait le détourner de son objectif, même si ça signifiait abandonner l’honneur dû à son statut Samouraï et être considéré comme un paria aux yeux des autres.

Très vite, l’abnégation et la dévotion de Musashi changea le regard qu’on portait sur lui. Lors de ses voyages et péripéties, il affronta plus de 60 adversaires en duel à mort. Musashi triompha de tous ces adversaires, sans aucune défaite.

Les Samouraïs les plus orgueilleux voulaient tous devenir « celui qui vaincra  Miyamoto Musashi ».

Les provocations en duels furent nombreuses et les combats à mort s’enchainèrent pour Musashi. Jusqu’à ce que tout le monde comprenne qu’il était invincible. En cherchant simplement à consacrer sa vie à son art, Miyamoto Musashi devint le plus grand guerrier du Japon, une légende vivante.

Mais ce statut ne fit aucune différence à ses yeux et jusqu’à la fin de sa vie, Musashi continua à consacrer son temps à développer son art.

Peu de temps avant sa mort, Musashi écrit un court ouvrage composé de 21 préceptes. Le DOKKODO, qu’on pourrait traduire par « La Voie à suivre seul ». Pour Miyamoto Musashi, ce sont ces 21 préceptes qui lui ont permis de réaliser sa mission de vie. Encore aujourd’hui ces préceptes font sens et pourraient surement t’aider à suivre ton propre chemin. Voici la liste des 21 préceptes du DOKKODO.
 

 

Liste des préceptes du DOKKODO

 

  1. Acceptez les choses telles qu’elles sont.
  2. Ne cherchez pas le plaisir pour le plaisir.
  3. Ne dépendez en aucun cas d’un sentiment partiel.
  4. Pensez à vous-même avec légèreté et profondément au monde.
  5. Soyez détaché du désir toute votre vie.
  6. Ne regrettez pas ce que vous avez fait.
  7. Ne soyez jamais jaloux.
  8. Ne vous laissez jamais attrister par une séparation.
  9. Le ressentiment et la plainte ne sont appropriés ni pour soi ni pour les autres.
  10. Ne vous laissez pas guider par la luxure ou l’amour.
  11. Soyez impartial en tout.
  12. Soyez indifférent à l’endroit où vous vivez.
  13. Ne recherchez pas le goût de la bonne nourriture.
  14. Ne vous accrochez pas aux biens dont vous n’avez plus besoin.
  15. Ne laissez pas de fausses croyances guider vos actes.
  16. Ne ramassez pas d’armes et ne vous entraînez pas au-delà de ce qui est utile.
  17. N’ayez pas peur de la mort.
  18. Ne cherchez pas à posséder des biens ou des fiefs pour votre vieillesse.
  19. Respectez Bouddha et les dieux, mais ne comptez pas sur leur aide.
  20. Vous pouvez abandonner votre propre corps, mais vous devez préserver votre honneur.
  21. Ne vous éloignez jamais du Chemin.

 

Le DOKKODO est un guide spirituel

 

Certains principes du DOKKODO raisonnent particulièrement et c’est incroyable de réaliser que la sagesse de Miyamoto Mushahi est toujours d’actualité de notre époque.

J’avais sélectionné dans un article précédent les 8 préceptes du DOKKODO qui selon moi avait une importance particulière pour toutes les personnes qui souhaitent travailler leur développement personnel et spirituel.

N’hésite pas à aller voir l’article si ça t’intéresse, dedans je donne également une interprétation plus profonde des préceptes sélectionnés.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.