Comment trouver sa mission de vie ? 

comment trouver sa mission de vie

Qu’est-ce que je dois faire pour être pleinement épanoui ? Quel chemin de vie emprunter pour me sentir utile ? Quelle est ma mission de vie ?

Ces questions, nous sommes nombreux à nous les poser ?

Nous cherchons un sens à notre existence. Mais trouver sa mission de vie permet-il de donner un sens à sa vie ?

Dans cet article, je vais te donner les pistes et la méthodologie pour t’aider à trouver ta mission de vie.

 

Les questions intéressantes à se poser

 

Il est tout à fait normal de se questionner sur sa mission de vie.

Et c’est même une réflexion intéressante à aborder, du moins, tant que cette question ne vire pas à l’obsession.

La quête que tu vas entreprendre en cherchant ta mission de vie, est très intéressante et enrichissante sur le plan personnel. Mais si tu l’appréhendes mal, tu pourrais te perdre sur le chemin de celle-ci.

Aussi, je te conseille de commencer cette quête par un questionnement intérieur.

Je vais te donner une liste de question. Si tu le souhaites, je t’invite à prendre de quoi noter et d’essayer de poser les réponses à ces questions sur papier. C’est sans doute le meilleur moyen d’exprimer ce que tu ressens vraiment.

Avant de répondre à ces questions, essaie de te détacher de tout jugement ou apriori. Tu es la seule personne à répondre à ces questions, personne ne jugera tes réponses.

Es-tu prêt ?

Voici les questions :

  • Quand tu étais enfant ? Quel était ton / tes rêves ?
  • Quand as-tu été heureux / heureuse pour la dernière fois ? (Tente de te souvenir précisément de ce qui t’avait fait ressentir ce bonheur)
  • Si tu devais essayer quelque chose de nouveau / d’inédit dans ta vie, qu’est-ce que tu aimerais faire ?
  • Est-ce que ton instinct te pousse vers quelque chose ? (Est-ce que tu as une idée de ce que ça peut être ?)
  • Y-a-t-il quelque chose que tu n’as jamais tenté par peur ? Si oui quoi et quelle est la nature de ta peur ?
  • Quelle est la personne qui t’inspire le plus (réelle ou fictive) ? Pourquoi ?
  • Qu’est-ce que tu aimerais faire pour les autres ?
  • Si l’argent n’était pas un problème, comment tu occuperais tes journées ?

Mets de côté les différentes réponses à ces questions. La réflexion que tu as enclenchée est idéale pour la suite.

Mais tu pourrais également les utiliser plus tard. D’ailleurs, les réponses que tu as données ne sont pas fixes et tu pourras les modifier quand bon te semble.
 

 

Trouver sa mission de vie à l’aide de l’IKIGAI

 

Les questions précédentes étaient une entrée en matière idéale pour l’exercice de l’IKIGAI.

« IKIGAI » est un mot japonais. On pourrait traduire IKIGAI par « la raison d’être».

IKIGAI désigne en réalité une technique permettant d’apporter un début de réponse sur la raison d’être d’une personne.

Pour trouver cette raison d’être, tu dois pouvoir répondre à 4 questions principales :

Pourquoi suis-je doué(e) ? Quels sont tes talents ? Tes qualités ? Tes aptitudes ? Nous en avons tous, si tu ne sais pas, n’hésite pas à solliciter l’avis de ton entourage si tu as du mal à répondre à cette question.

Qu’est-ce que j’aime dans la vie ? Tes passions, ce que tu aimes faire de ton temps libre, ce que tu aimes dans ton travail ?

De quoi le monde a-t-il besoin ? Dans le sens : qu’est ce que tu pourrais apporter et ce dont le monde à besoin ?

Pourquoi les gens seraient-ils prêt à me payer ?

À la confluence de ces 4 questions se trouve ton IKIGAI, ou si tu préfères ta mission de vie.

 

ikigai

Représentation de l’IKIGAI (source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ikigai)


 

Bien sûr, il ne s’agit que d’un exercice, mais ces 2 premiers exercices que nous venons de réaliser constituent une base de réflexion solide.

 

La mission de vie ne doit pas être une obsession

 

Avant de continuer, je voulais absolument aborder ce point avec toi. La quête pour trouver sa mission de vie, ne doit pas être une obsession.

En effet, la réflexion sur la mission de vie peut vite donner lieu à des frustrations, des regrets dans certains de nos choix et des déceptions par rapport à notre situation de vie actuel.

Le piège dans cette quête est d’en venir à la réflexion suivante : Suis-je en train de passer à côté de ma vie ?

Se questionner sur sa mission de vie et sur son épanouissement personnel est un luxe.

Nous oublions parfois d’avoir de la gratitude pour ce qu’on possède déjà, en étant obsédé par ce qu’on pourrait avoir ou accomplir.

C’est un exercice sain de s’intéresser à ce qui pourrait nous permettre de continuer à grandir et à nous développer. Trouver ce qui nous permettra de nous élever.

Mais il ne faut renier son passé et accepter les étapes qui nous permettront de comprendre notre mission de vie. Même si cette compréhension demande du temps et de la maturité.

 

Se donner une chance de trouver ce qui nous anime

 

Trouver sa mission de vie, ne sera donc pas forcément évident. Mais il existe un état d’esprit à adopter pour faciliter cette recherche.

Cet état d’esprit, c’est d’essayer !

Je vais te prendre un exemple. Paul rêvait d’écrire depuis ses plus jeunes années. Il s’est souvent imaginé écrire des scénarios de film, des romans ou même des pièces de théâtre, en utilisant ses références et son humour pour développer ses intrigues.

Le fantasme de l’écriture l’a suivi longtemps dans sa vie, alors qu’il occupait un poste dans un cabinet comptable. Il aimait beaucoup son travail, mais il avait l’impression de passer à côté de quelque chose.

Finalement Paul arriva à l’âge de la retraite.

Enfin, il pouvait commencer à écrire, ce qu’il avait toujours rêver de faire. Et bien après 1 semaine à écrire, Paul découvrit, qu’en fait, il n’aimait pas du tout ça.

Ce que je veux te faire comprendre avec cette histoire c’est qu’il ne faut pas attendre pour tenter des choses, explorer de nouvelles pistes et aller à la rencontre de nouvelles expériences.

Plus tu exploreras tes envies, plus tu iras vers où ton instinct te guide, plus tu auras la chance de trouver ta mission de vie.

Paul a fait l’erreur d’attendre la retraite, alors qu’il était tout à fait possible de commencer son projet bien avant. Et c’est la même chose pour tous les projets.

 

Re-dimension tes rêves si besoin

 

Alors pour certains, la mission de vie sera très vite associée à un rêve intenable.

Si c’est ton cas, sache que tu peux redimensionner ce rêve selon ta situation.

Imaginons, par exemple, que tu penses que ta mission de vie est de devenir sportif professionnel. Si tu échoues, n’y a-t-il pas d’autres voies te permettant d’évoluer dans ce milieu, même si ce n’est pas en tant qu’athlète ? Il faut parfois accepter de redimensionner ses rêves.

 

Une mission de vie ne définit pas une vie

 

Jusqu’ici, je t’ai donc donné plusieurs méthodes et mes conseils qui t’aideront à définir ta mission de vie.

Au cours d’une existence, notre mission de vie peut être amenée à évoluer.

De même, on enchaine souvent plusieurs missions de vie au sein d’une même existence.

Et le plus étonnant, c’est que parfois, on se rend compte qu’on était en train de suivre sa mission de vie, uniquement quand celle-ci s’achève.

Ton expérience de vie, tes rencontres, tes obstacles vont tout au long de ton parcours t’aider à construire ton identité.

En apprenant à te connaître, tu vas comprendre tes aspirations, tes désirs. Au fil de ton expérience, tu risques de comprendre pas toi-même la mission de vie que tu es actuellement en train de suivre.

N’oublie pas de faire toujours preuve de gratitude pour ce que tu as, afin de construire avec patience et maturité ce que tu souhaites voir se réaliser.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.