Comment mieux vivre le moment présent (8 conseils)

vivre le moment présent

Selon plusieurs études universitaires, nous passerions 50% de notre temps de conscience à nous concentrer sur notre passé ou notre futur.

D’ailleurs, il est commun de réaliser par soi-même que nous ne vivons pas assez dans le moment présent.

Le problème lorsqu’on oriente trop nos pensées vers le passé ou le futur, c’est qu’on éprouve vite des émotions négatives.

Les pensées tournées vers le passé vont nous faire revivre des souvenirs douloureux, des regrets, des souffrances passées. Même dans le cas où on revit des souvenirs joyeux, c’est la mélancolie et la nostalgie d’une époque révolue qui nous amène de la peine.

Pour les pensées tournées vers le futur, on va éprouver d’autres types d’émotions négatives : l’anxiété, le stress, la peur de l’avenir, la peur de l’incertitude.

Tu l’auras donc compris, les pensées, tournées vers le passé ou le futur, provoquent des émotions qui te feront éprouver de la peine.

Tu auras des difficultés à te concentrer, des difficultés à te motiver et tu pourras même éprouver un sentiment de mal être proche de l’état dépressif.

Pour contrer ce problème, une des solutions les plus efficaces, c’est d’apprendre à se reconnecter avec le moment présent.

Dans cet article, je vais te donner 8 conseils qui te permettront de sortir de ces émotions négatives et trouver plus de sérénité en vivant le moment présent.
 

 

Méditation et exercice de respiration

 

Une courte méditation associée à un travail de respiration peut t’aider à te reconnecter au moment présent.

Il suffit d’arrêter ce que tu es en train de faire, de te mettre dans une position confortable (si possible de t’isoler du bruit) et de te concentrer sur ta respiration.

Respire lentement et expire lentement. Concentre-toi uniquement sur ta respiration dans un premier temps.

Si tu sens le besoin d’évacuer des émotions négatives (colère, anxiété…), tu peux également profiter de ta méditation pour te concentrer sur ces émotions. Ne cherche pas à les comprendre, ressens-les simplement et contemple-les. Continue dans le même temps ton exercice de respiration. Cela te permettra d’atténuer ces émotions.

Enfin si tu veux continuer ta méditation encore un moment, laisse simplement les idées et pensées vagabonder dans ta tête, mais sans chercher à les accrocher. Laisse-les apparaitre et disparaitre, sans chercher une logique ou une interprétation. Simplement contemple-les.

Une méditation, même très courte dans ta journée peut t’aider à te reconcentrer sur le moment présent.

 

Se concentrer sur ses sensations présentes

 

Se concentrer sur son corps et notamment les sensations qu’on éprouve à l’intérieur de celui-ci permet de se rattacher au moment présent.

Essaie de sentir ton cœur battre, tes poumons se remplir d’air, tes pieds s’ancrer au sol. Là aussi, ce simple exercice permet de te reconnecter à ton présent.

 

Le toucher

 

Toucher un petit objet peut te permettre également de rependre conscience de ton présent. En te concentrant sur les sensations de toucher, tu vas revenir dans le moment présent.

Un porte-clés fétiche ou un objet que tu aimes peut t’aider à réaliser cet exercice à chaque fois que tu sens tes pensées digresser vers ton passé ou ton futur.

Certaines activités comme les loisirs créatifs ou le bricolage permettent également via la manipulation par le toucher de se reconnecter à son présent.
 

La méditation des chakras

 
Selon tes points de blocage, la méditation sur un ou plusieurs chakras peut t’aider à rééquilibrer tes chakras et te permettre de mieux te connecter à ta réalité.
 

 

Quelle sera ma prochaine pensée ?

 

C’est paradoxal, mais en cherchant à anticiper ta prochaine pensée, tu vas te déconnecter de tes pensées et retrouver ta concentration et ton ancrage dans le présent.

L’effort mental de chercher à deviner quelque chose d’aussi abstrait que la pensée à venir, nous reconnecte à notre réalité et nous fais gagner en lucidité sur l’instant présent.

Se concentrer sur ton environnant

Porter son attention sur le son de ton environnement te permettra de te reconcentrer et de te reconnecter à ta réalité.

Attention, si tu fais cet exercice avant de te coucher, celui-ci peut provoquer des difficultés à trouver le sommeil. En effet, cet exercice réveille signification la partie consciente de ton cerveau.

 

Écouter plus attentivement les gens

 

Ce conseil s’adresse particulièrement aux personnes qui ont des problèmes d’anxiété sociale.

En se projetant dans des conversations ou interactions à venir avec des gens, nous créons une forme d’anxiété de la conversation. Avec la peur de ce qu’on risque de dire et la peur du jugement de l’autre par rapport à ce qu’on peut lui dire.

Pour stopper cette anxiété, il suffit de se concentrer sur ce que dit la personne plutôt sur ce que toi tu dis.

En te concentrant sur les mots de ton interlocuteur, en portant ton attention sur ton interlocuteur, tu vas réduire ton anxiété.

Tu ne seras plus obnubilé par ce que tu pourrais dire puisque ton attention est à 100 % portée sur ton interlocuteur.

Ça permet au passage de faire preuve de plus d’écoute, ce qui est toujours apprécié par ton interlocuteur.

 

Se reconcentrer sur les mouvements du quotidien

 

Les actions que nous effectuons au quotidien peuvent nous aliéner et nous détacher de notre présent. En te reconcentrant sur les actions simples et répétées de ton quotidien, tu vas réussir à mieux t’ancrer dans ton présent.

Essaie de prendre pleinement conscience de tes sensations et de tes gestes quand tu te brosses les dents, fais la vaisselle, t’allonge dans ton canapé…

 

La reconnexion au présent

 

La reconnexion à notre présent nous permet de vivre avec plus de sérénité et plus de lucidité. Chercher à vivre l’instant présent, c’est chercher à vivre tous simplement.

En réalisant régulièrement ces exercices, tu arriveras au fur et à mesure à plus te connecter avec l’instant présent et avec ta réalité.

Tu gagneras en concentration, en lucidité et tu éprouveras également beaucoup moins de négativité, rendant ton quotidien plus agréable à vivre.

Je t’invite vraiment à essayer quelques-uns de ces exercices, surtout dans les moments de moins bien.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.